Fecafoot: Voici comment Eto’o a séduit la FIFA

Fecafoot

C’est un secret de polichinelle, la Fédération Internationale du football association a adressé une lettre de félicitations au président de la Fecafoot.

Norway

Samuel Eto’o, l’actuel président de la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot) est très dynamique. Depuis son élection à la tête de l’instance faîtière, il ne cesse d’innover. Lesquelles innovations qui résultent de ses promesses de campagne ne laissent personne indifférent. Il mérite d’évoquer certaines d’entre elles.

Norway

L’amélioration de la gouvernance de la Fecafoot

Elle fut la première promesse faite par l’enfant de New Bell aux camerounais. Il a toujours milité pour une restructuration de la fédération qui ne peut être possible qu’en améliorant sa gouvernance. Aujourd’hui, c’est une réalité qui s’implimente progressivement et rapidement. On peut aisément parler de nos jours de :

Norway
  • La mise en œuvre d’un nouvel organigramme et la finalisation des processus de mise en conformité des ressources humaines à la Fecafoot
  • L’adoption et la signature d’un code de bonne conduite des membres du comité exécutif et présidents de ligues régionales et départementales
  • La mise en place d’un cadre budgétaire et comptable des ligues décentralisées et spécialisées.

La construction des Infrastructures sportives

L’ex capitaine des Lions indomptables a fait de ce volet un maillon essentiel de sa campagne. Surtout dans un pays où les infrastructures sont réparties pour la grande majorité dans les capitales régionales. Il a tenu à ce que des extensions soient faites jusque dans les départements. Aujourd’hui, on a enregistré des signatures des accords de partenariat avec des organismes tels que la SABC, UBA ou encore le PNUD.

L’amélioration de l’attractivité des compétitions nationales

Lors de sa campagne électorale, l’ex sociétaire du FC Barcelone a fait savoir qu' »un changement de paradigme est nécessaire. » Ceci nous permet aujourd’hui d’apprécier le site internet de la Fecafoot qui relaie sans relâche l’entièreté des activités menées.

La restauration de la compétitivité dans le championnat par la Fecafoot

Samuel Eto’o à toujours souhaité voir la compétitivité dans le championnat local. Un souhait qui aujourd’hui est devenu une réalité. Depuis la reprise de l’élite one, des équipes comme Fauves et Coton sport répondent aux appels. Certains joueurs du championnat local ont déjà répondu à des convocations en sélection nationale. Ce qui n’était pas arrivé il y a longtemps. D’autres ont des sollicitations à l’étranger. Junior Kaaba en est un exemple. Il ira continuer sa carrière à Hearts of Oak au Ghana pour les deux prochaines saisons.

La gestion des primes

Avec la venue du double champion d’Afrique aux affaires, le problème des primes est tombé en désuétude. Les plaintes sont des histoires anciennes à présent. La bonne humeur est revenue dans la tanière ce qui motive les binationaux à vouloir rejoindre le groupe.

Kévin Tondji

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *